Nicolas PINON

Laqueur

Lauréat Fondation Banque Populaire juin 2019
Présenté par BRED Banque Populaire

La laque : technique et esthétique de la lenteur

Formé en ébénisterie à l’Ecole Boulle avec une formation complémentaire d’un an en décors et traitement de surface, il a obtenu son DMA (Diplôme des Métiers d’Art) en 2001. En 2003, il a commencé son apprentissage par la laque végétale à Barcelone. Après avoir travaillé trois ans en tant que laqueur à l’atelier Brugier et appris les techniques européennes, il part en 2007 au Japon dans l’atelier Gansen auprès du successeur de maître Nagatoshi Onishi puis en 2009 il crée une microentreprise en reprenant l’atelier de Jacques Lee à Paris.

Aujourd’hui, Nicolas Pinon travaille depuis plus d’un an au développement de son atelier spécialisé dans la laque végétale. Il est un des seuls représentants de la technique végétale en France. En installant son atelier à Paris, il a renouvelé une offre qui n’existait quasiment plus depuis les années 30/40. Il touche le milieu du luxe avec cette « tendance-green » grâce à sa laque issue d’une matière végétale renouvelable : la résine de la sève d’arbre. Cette matière alimentaire est très résistante à la chaleur et possède une longévité incroyable.

Son activité s’organise autour de trois axes :

  • la sous-traitance car ce métier lui impose de travailler sur des supports,
  • la formation avec des stages de laque et kintsugi (réparation de la céramique à l’or) au Greta de l’école Boulle,
  • la création/collaboration notamment avec la technique kanthitsu (réalisation à base de toile de chanvre et de laque).

Devenir une référence française pour la laque végétale, tel est son pari. La Fondation le soutient pour qu’il poursuive sa formation au Japon et tisse des liens avec la jeune génération d’artisans japonais.

Découvrez son voyage au Japon :

Oeuvres majeures