Alexis DANDREIS

Néoniste d'art

Lauréat Fondation Banque Populaire 2021
Présenté par la BRED Banque Populaire

Il y a toujours une âme derrière l’objet, ce qui je crois lui donne tout son charme lorsqu’il s’allume et éclaire.

Diplômé d’école d’art et de menuiserie, avec un CAP de souffleur de verre en poche, Alexis Dandreis décide d’ouvrir un atelier de fabrication de néon en 2019 à Paris 19e.

Au cours d’un voyage au Canada et pendant qu’il savoure tranquillement une glace montréalaise, Alexis se demande comment fonctionne cette imprégnante lumière bleue et courbée qui épouse la forme du bâtiment devant lui. A son retour, il débute une formation de souffleur de verre option enseigne lumineuse au Lycée Dorian, dernier en France à la dispenser (…) Et choisit ainsi de devenir néoniste !

L’objet « néon » est historiquement attaché à la France, puisqu’inventé ici même au début du 20ème siècle, en 1912 par Georges Claude. Le néoniste est un artisan qui produit de ses mains et de son souffle, et par l’intermédiaire de chalumeaux, des objets qui ensuite sont mis en lumière par un procédé électroluminescent.

Pour produire un néon, les étapes sont nombreuses, en commençant par visualiser en amont le résultat que l’on recherche et donc faire un travail esthétique. Puis lorsqu’on travaille le verre , il faut l’accompagner dans sa déformation, un équilibre de force et de souplesse, sans quoi, ça casse. On est donc sur un savoir-faire très manuel, précis, qui demande beaucoup de pratique, qui chauffe le bout des doigts et qui vous met la goutte au front. Finalement, le néoniste met en œuvre un process afin de produire un objet en verre lumineux de qualité. On est donc sur la valorisation d’un artisanat sollicitant la tête et la main, produit localement, et qui s’inscrit dans une longue durée de vie. Faire du néon aujourd’hui est une démarche responsable qui met en avant le verre, un matériaux qui peut se renouveler dans certaines conditions à l’inverse de la LED et de son plastique.

Envisager l’objet néon hors du champs de l’enseigne, c’est ce qui pousse Alexis Dandreis à investir un savoir-faire manuel de niche, alimentant recherche technique et esthétique. Développer et explorer le néon en volume est un de ses objectifs. Son souhait étant de créer une série de luminaires, engageant un dialogue de disciplines. La Fondation Banque a décidé de l’accompagner dans cette démarche.

Oeuvres majeures