Image de décoration du fil d'ariane

En quoi la musique nous est-elle bénéfique ?

La musique peut revêtir de multiples couleurs, différentes formes. Elle s’écoute et se pratique. Elle se ressent et se conceptualise. De l’Asie aux Amériques en passant par l’Europe et l’Afrique, de la période préhistorique à nos jours, la musique existe et subsiste. Mais alors quelle en est sa fonction ? Car si elle a survécu à toutes ces époques et s’observe dans toutes les cultures, la question de son utilité dans la survie de l’espèce humaine est légitime.

Une aide à la mémoire

Nous faisons l’expérience dans notre quotidien, de notre mémoire musicale. Sans que nous nous en rendions compte, la musique rythme nos journées les plus banales. Nous mémorisons plus facilement un air musical qu’une parole. L’apprentissage d’un poème à un enfant est bien plus aisé s’il est associé à une mélodie ou à une ritournelle. Les publicitaires l’ont bien compris. Vous observerez que tous les spots publicitaires télévisés sont composés d’une musique. De nombreuses recherches en psychologie ont mis en évidence les liens étroits qui existent entre musique et mémoire ainsi que d’autres processus cognitifs.

Un booster de nos capacités intellectuelles

Ecouter de la musique ou pratiquer d’un instrument de musique améliore nos performances cognitives. Jouer d’un instrument de musique a une action puissante et durable sur notre cerveau et sur notre capacité d’apprentissage. Ainsi, les musiciens obtiennent de meilleures performances que les non musiciens dans beaucoup d’activités non musicales. La pratique de la musique améliore l’attention, la mémoire, la concentration, la rigueur et la coordination sensori-motrice. L’écoute d’une musique joyeuse induit un état d’éveil optimal conduisant à une plus haute performance. Les bénéfices sur les performances cognitives sont d’autant plus importants lorsque la musique écoutée est particulièrement appréciée par l’auditeur. La musique peut être apaisant ou un stimulant naturel grâce à son impact sur nos émotions.

Un catalyseur émotionnel

Les émotions que nous éprouvons à l’écoute de musiques sont quasi instantanées. Et c’est parce que la musique agit directement sur nos émotions que nous la sollicitons autant. Ce qui pousse la plupart des individus à participer à une activité musicale est que la musique a la capacité de susciter des émotions profondes et riches de sens. C’est dans cette optique qu’elle est de plus en plus utilisée à des fins thérapeutiques : diminution de certains troubles du comportement, des troubles anxieux et de l’humeur souvent observés dans des maladies comme la dépression ou des syndromes liées à l’âge telle que la démence de type Alzheimer. L’écoute de la musique ayant un impact immédiat sur nos émotions permet ainsi de fédérer.

Un outil de communication et de socialisation

Elle est un facteur incontestable de cohésion sociale. La musique est souvent considérée comme une première entrée dans une culture et une source de points communs entre les cultures. La capacité de la musique à accueillir de multiples interprétations peut avoir facilité la négociation entre les sociétés humaines primitives. Son utilité s’observe à l’échelle de l’évolution humaine. La musique est utilisée pour transmettre des savoirs, pour réunir des foules (concerts, célébrations), et renforce le sentiment d’appartenance sociale. Ce besoin d’appartenance irait jusqu’à la manifestation biologique, puisque plusieurs joueurs jouant les uns avec les autres d’un même instrument pour un même morceau, synchroniseraient leurs ondes cérébrales en vue de jouer simultanément.

La musique est une véritable aide à la mémoire, un booster de nos capacités intellectuelles, un catalyseur de nos émotions et un moyen de communication et de socialisation. Toutes ces fonctions la rende essentielle et inhérente à notre survie et ne font aucun doute sur ses bénéfices dans notre quotidien. Il ne tient qu’à nous d’en composer la partition et de faire de notre vie une mélodie enchanteresse.

Texte écrit par Baya Sebiane – 23.01.2020 © Envie d’autres lectures ?

Baya Sebiane

Psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, lauréate de la Fondation

La musique est essentielle et inhérente à notre survie. Il ne tient qu’à nous d’en composer la partition et de faire de notre vie une mélodie enchanteresse.