Théodore LAMBERT

Pianiste

Lauréat de la Fondation Banque Populaire en 2017

Présenté par la BRED Banque Populaire

Pianistes aux multiples facettes, 3e prix du concours international Claude Bonneton à Sète

Intéressé par la musique sous toutes ses formes, il suit une formation riche au CNSMD de Paris en piano mais aussi en accompagnement, musique de chambre, harmonie, contrepoint, fugue, direction de chant… afin d’aborder le répertoire sous tous ses angles et enrichir sont interprétation. La rencontre de grands maîtres au sein de cette institutions tels que Emmanuel Strosser, Denis Pascal, Thierry Escaich… a été déterminante dans son évolution.

3ème prix du concours international Claude Bonneton à Sète et distingué par le prix du public, lauréat du concours jeunes solistes de la Sorbonne, lauréat des prix Oriolis, Chantal Jacquet et de la fondation Meyer, il s’est produit en soliste au festival Chopin dans le cadre ses journées « piano à portes ouvertes – huit jeunes pianistes jouent Chopin » avec l’orchestre de l’Opéra de Massy, ainsi qu’en Suède, Espagne, Angleterre ou Italie.

La musique de chambre ayant une place prépondérante dans son répertoire, il forme en compagnie de la pianiste Claudia Dafne Sevilla Carrion le Goya piano duo. Sa carrière lui donne aussi l’occasion de s’exprimer au travers de l’arrangement et de la création avec Cyrille Lehn, Médéric Collignon… il a particpé notamment à l’écriture du spectacle « Stephen Sondheim, en bonne compagnie » donné au Théâtre du Châtelet à Paris…

Il est également violoncelliste, ancien élève de Raphaël Chrétien à Paris.