Simon Parzybut

Ténor

Victime d’un accident qui l’a laissé tétraplégique, il reprend sa jeune carrière de chanteur lyrique en terminant une formation interrompue et en s’exprimant dans des formations chorales.

A 28 ans, Simon Parzybut a encore toutes ses chances de faire carrière dans le chant lyrique, même si son parcours artistique ne sera pas des plus aisé. Depuis un grave accident dans le cadre de son travail en 2012, une tétraplégie incomplète l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant, réduisant fortement la capacité respiratoire indispensable à la voix d’un chanteur et limitant les mouvements de ses bras.

Au centre de rééducation de Calvé à Berck-sur-Mer, il a repris des cours de chant afin de trouver d’autres moyens de gérer sa voix et la respiration, un travail sur l’émission du son plutôt que du souffle.

Aujourd’hui, il a quitté le centre de Berck et s’est installé à Reims (Marne), une ville dans laquelle il avait précédemment vécu, et termine actuellement son cursus d’études au conservatoire de musique tout en se produisant en concert.

Les grands atouts de Simon Parzybut sont un optimisme lucide et le dynamisme qui résulte de sa bonne humeur de jeune homme ouvert aux autres…

La Fondation Banque Populaire admirative de la volonté et du courage de Simon Parzybut a décidé de financer ses cours de chant et toute formation qui lui sera nécessaire pour qu’il reprenne sa carrière de ténor.