Nathalie BIRAULT

Entrepreneur

Lauréate Fondation Banque Populaire juin 2016

Présentée par Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes

Je me suis décidé à entreprendre en 2015, le jour où j’ai offert un de mes bijoux à une petite fille malentendante. Ce bijou a transformé son regard. J’ai compris que je n’offrais pas seulement un bijou, mais un moyen de redonner confiance et d’assumer sa différence

Nathalie Birault est née entendante, mais vers l’âge de 12 ans, elle peu à peu perdu l’audition. En pleine adolescence, en recherche d’identité, difficile d’accepter des prothèses auditives…

Après avoir décroché un bac scientifique dans l’idée de devenir audioprothésiste, elle a dû se résigner : son niveau d’audition ne lui permettait pas d’embrasser cette profession tant désirée. Elle opère alors un virage radical et s’inscrit aux Beaux-Arts à Saint-Etienne, pour donner libre cours à sa sensibilité artistique.

Diplômée en communication visuelle en 2006, elle est alors confrontée à la dure réalité du marché du travail. Et à force de persévérance, elle décroche un CDD en communication interne au sein d’un groupe lyonnais, avant d’embrayer sur un poste de webmaster infographiste assistante chargée de communication. Grâce à la mission handicap de cette entreprise, elle redonne vie à son travail de fin d’études : faire un bijou pour décorer ses implants auditifs la fleur de tiaré découverte au cours d’un voyage à Tahiti. Portée sur l’oreille, on l’on offre en guise de bienvenue. Un joli moyen de communication qui raisonne dans l’esprit de la jeune femme et qui lui donne l’idée de créer un bijou innovant valorisant le port de prothèses auditives. Elle reçoit en 2010 le « prix de la détermination » pour l’engagement d’une personne handicapée à sensibiliser l’entreprise à son handicap de la part du Club Affaires 69.


En 2016, son projet est sélectionné dans l’incubateur d’entreprise sociale et solidaire Ronalpia. Ainsi naît Odiora, sa marque de bijoux, avec laquelle Nathalie ambitionne de faire des appareils auditifs des objets « aussi tendance qu’une paire de lunettes« .

 

Oeuvres majeures