Mathieu Deymonnaz

Chef d'entreprise agricole et travaux publics

Lauréat de la Fondation Banque Populaire en 2012
Présenté par la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes (Grenoble)

La détermination de Mathieu Deymonnaz lui a valu de recevoir le premier Trophée de l’entrepreneur handicapé.

Atteint d’une maladie génétique lorsqu’il avait 2 ans, il a créé en janvier 2012 son entreprise de travaux agricoles et de travaux publics à Lanslebourg (73) en Haute-Maurienne, d’où il est originaire.

« Je pensais que je ne pourrais jamais travailler dans ce milieu. D’ailleurs, on me l’a rappelé tout au long de ma scolarité : une formation de machinisme agricole ne serait jamais accessible pour moi ». Mathieu Deymonnaz n’a pas écouté son entourage. L’envie de surpasser son handicap était trop forte. «Malgré mon handicap, j’ai toujours suivi un cursus scolaire normal », explique-t-il, « mais il a fallu se battre car plus j’avançais et plus le chemin se rétrécissait». Après avoir obtenu un bac STT Informatique et gestion avec mention « Bien » à 18 ans, puis un BTS Informatique et Gestion deux ans plus tard, il a travaillé deux ans et demi dans un office de tourisme en tant que Webmaster, sans conviction. Au bout du compte, il a démissionné et a concrétisé son projet.

En 2011, il se lance un incroyable défi : adapter un tracteur à son handicap. Après avoir passé son permis de conduire et deux ans de recherche, il trouve son bonheur chez un équipementier allemand, le seul à proposer un système homologué partout en Europe et qui lui permet de s’installer tout seul dans le véhicule.

Sur sa route, le jeune homme a dû faire face à beaucoup de réticence et a rencontré énormément de barrières administratives mais il est parvenu à faire aboutir son projet. La Fondation Banque Populaire a cru à son projet et il a pu ainsi fédérer d’autres institutions et à monter un budget de 400.000 €. La détermination de Mathieu Deymonnaz lui a valu de recevoir le premier Trophée de l’entrepreneur handicapé, un concours organisé le Rotary Club.

Oeuvres majeures