Anja LINDER

Harpiste

Lauréate Fondation Banque Populaire en 2006

Présentée par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne

Quand le mécénat joue sur toutes ses cordes, il peut être parfois source de contes proches de ceux de l’enfance

Le 6 juillet 2001, u platane de 40 mètres s’effondre sur le public d’un concert au Château de Pourtalès à Strasbourg. Anja Linder fait partie des 85 blessés. Devenue paraplégique, elle est contrainte d’abandonner sa carrière de harpiste brillamment commencée. Une improbable coalition réunissant musiciens, techniciens et mécènes s’est formée pour permettre à Anja Linder de rejouer sur une harpe spécialement conçue et aménagée pour elle. La Fondation Banque Populaire a donc accompagné Anja Linder dans sa recherche d’autonomie et le redémarrage de sa carrière…

Issue d’une famille d’artistes, Anja Linder commence la harpe au conservatoire de Strasbourg auprès de Pierre-Michel Vigneau. Elle y obtiendra un premier prix de harpe de musique de chambre. Parallèlement à ses études littéraires, elle obtient le premier prix au concours international de musique de chambre d’Arles en 1999 et sera sélectionnée par les jeunesses musicales de France et de Belgique. Artiste éclectrique, désireuse d’explorer de multiples univers musicaux, Anja Linder a pu exprimer son talent auprès de musiciens tels que Marielle Nordmann, Claire Désert, François Dumont, Amaury Coeytaux, Alexander Somov et Michel Legrand

Oeuvres majeures

Anja Linder vient d’écrire son autobiographie « Les escarpins rouges ». Elle y raconte sa vie depuis son tragique accident jusqu’à aujourd’hui où elle se produit en Europe. C’est le combat contre le handicap et les préjugés pour être une femme libre et continuer à vivre de son art.