“Ma Mère l’Oye : Voyage au Pays des Contes”, théatre visuel et sonore

Destiné aux entendants, malentendants et sourds.

Distribution : Mise en scène Jean Manifacier, texte  Elodie Fondacci, lumières Philippe Arbert

Ce projet est né de l’observation que les personnes sourdes ou malentendantes “entendent” la musique à leur façon et que la musique a les mêmes effets positifs sur le comportement et sur le fonctionnement du cerveau que sur les entendants. Les études ont même démontré que les personnes sourdes perçoivent la musique plus facilement que la parole car elle sollicite moins d’analyse par le cerveau et qu’elle va à contribuer à la structuration du langage et à la qualité de la parole.

Un soir, une petite fille qui ne veut pas dormir tombe la tête la première dans son livre, les Contes de ma Mère l’Oye. Fort heureusement avec son fidèle ours en peluche, grognon mais réconfortant ! Au fil des pages, elle croise la Belle au Bois dormant, trouve refuge dans le château de la Bête, rencontre le Petit Poucet et ses frères, et modifie le cours de leurs histoires…

Écrit à l’origine sur la musique enchantée de Maurice Ravel pour l’émission « Des Histoires en Musique » sur Radio Classique, le conte Ma Mère l’Oye d’Élodie Fondacci a été publié en 2013 aux Editions Gautier-Languereau, avec les illustrations de Nicolas Francescon. Grâce au talent du quatuor Anches Hantées et du comédien Jean Manifacier, il devient aujourd’hui un spectacle musical vivant, pour faire rêver les enfants et ceux qui le sont restés.

Teaser du spectacle

La démarche est à la fois de sensibiliser le grand public à ce handicap mais surtout d’inciter les parents d’enfants sourds/malentendants ou les personnes sourdes/malentendantes à emmener leurs enfants/venir au concert pour ressentir les vibrations de la musique (tous styles musicaux confondus). Des ateliers de sensibilisation sont donnés avant chaque représentation.

Dates de création :
–  les 1er et 2 mars 2019 : l’Autre Scène de Vedène (Grand Avignon)
–  les 15 et 16 mars 2019 : l’Arsenal de Metz

Le Quatuor Anches Hantées

Premier quatuor de clarinettes lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse et lauréat de la Fondation Banque Populaire est apprécié pour son raffinement sonore, une sincérité d’interprétation et un contact chaleureux.  Cet ensemble sympathique dépoussière l’image parfois austère d’un concert traditionnel.

Engagés depuis ses débuts à ouvrir la musique classique à un public très large, du milieur rural aux publics empêchés,  aujourd’hui il veut s’adresser au public le plus à l’écart du monde : les sourds et malentendants.