Les enfants Démos, héros de la Philharmonie de Paris

Les 23 et 24 juin derniers, quinze orchestres d’enfants se sont donné rendez-vous pour quatre concerts à la Philharmonie de Paris. Point d’orgue de trois années de pratique instrumentale en orchestre symphonique dans le cadre du programme Démos.

Près de 1 200 enfants étaient présents pour l’occasion, formant les quinze orchestres et venant principalement d’Ile-de-France, ainsi que de Lille et de Pau. Arrivés à la troisième et dernière année de leur apprentissage, ils se sont produits au cours de quatre concerts sur les deux plateaux de la Philharmonie. Chaque orchestre a pu jouer une pièce contemporaine, travaillée tout au long de l’année.
C’était un moment émouvant pour ces artistes en herbe qui ont démontré sous la baguette de leur chef d’orchestre et devant leur famille toute l’étendue de leur talent ! C’était aussi un moment festif pour les familles peu familières de ce type d’évènement.

Le projet Démos, dont la Fondation Banque Populaire est mécène, propose un apprentissage de la musique classique à des enfants de 7 à 14 ans, ne disposant pas, pour des raisons économiques, sociales et culturelles, d’un accès facile à cette pratique dans les institutions existantes. L’objectif de la Philharmonie consiste à lever les freins socio-culturels pour contribuer au développement personnel des jeunes et créer une dynamique territoriale innovante.

Un beau projet qui favorise l’accès à la musique pour tous, une volonté que porte la Fondation Banque Populaire depuis sa création !

La clé du jeu en orchestre : être ensemble
Démos privilégie l’apprentissage collectif qui favorise à la fois le plaisir, le lien social et la musicalité. Le jeu en orchestre, c’est être ensemble. D’emblée, il offre des résultats musicaux intéressants et motivants. Les enfants y consacrent 4 heures par semaine. Ils sont placés sous la direction d’un chef d’orchestre et travaillent avec différents intervenants : danseur, chef de cœur et musiciens.

image
Crédits : J’adore ce que vous faites – Ava du Parc