Arts à cœurs ouverts: Dans nos mains, un monde

Un projet mêlant gravure et handicap visuel

Olivia Paroldi, illustratrice, graveuse, créatrice d’Estampes Urbaines depuis plus de 15 ans intègre la dimension « transmission » dans son projet de vie.

Après sept années d’expérience de graveuse à l’Institut National des Jeunes Artistes à Paris, elle décide aujourd’hui de conduire à un projet artistique et pédagogique alliant artisanat d’art et handicap visuel.

Ce projet se déroulera de novembre 2018 à juin 2019 avec une classe d’enfants âgés de 6 à 11 ans en situation de handicap visuel de l’école Aimé Legall à Mouans-Sartoux (06).

Les objectifs d’Olivia Paroldi seront de :

  • faire découvrir à ces enfants un métier d’art ancestral,
  • mettre des outils professionnels dans leurs mains et leur transmettre les bons gestes,
  • voir le monde à travers leurs yeux et leur donner les outils mentaux et techniques,
  • leur apprendre ainsi à partager leurs sensations sous forme graphique,
  • réaliser une œuvre  collective et permanente d’envergure qui mettra ces élèves en lumière tels que des enfants créatifs et capables et montrera le travail d’enfants qui touchent et sentent le monde d’une façon différente.

A travers ses actions tournées vers le handicap et l’artisanat d’art, la Fondation Banque Populaire est solidaire des personnes en situation de handicap en encourageant leur talent et favorise la transmission et la créativité. Elle a donc choisi de soutenir le projet d’Olivia Paroldi, elle-même lauréate artisan d’art de la Fondation et passeur de techniques et d’un métier d’art ancestral tout en étant résolument tournée vers la création. Elle financera le matériel nécessaire au projet et les séances de gravure.

copyright Sylwia Bernat

 

L’intégralité de ce projet fera l’objet d’un reportage photo et de films et d’une exposition itinérante visible en juin 2019 au Festival International d’Expériences et Création Collective de Nice et à l’Institut National des Jeunes Aveugles de Paris en 2020.